Si une femme victime est accompagnée de façon adaptée, elle peut sortir de la violence et réussir à vivre son histoire

Actions :

Dans l'urgence : information et accompagnement

  • pour les soins physiques et psychologiques
  • pour les premières démarches sociales et judiciaires

A moyen et long terme : travail de suivi psychologique, de reconstruction, de sortie des violences

= accompagnement pluriprofessionnel

Seul un partenariat entre les différents professionnels concernés par les violences au sein du couple peut permettre à chacun d’entre eux, dans son domaine de compétences, d’agir efficacement auprès de la victime.

Acteurs du réseau : Besoin de prise de conscience  – écoute – orientation

Actions

  • Entretiens individuels physique ou téléphonique : aider à libérer la parole et aider à faire le lien entre les effets physiques et psychologiques constatés et les violences subies
  • Echanges collectifs confidentiels
  • Accueil de jour, hébergement : sécurisation des victimes
  • Ordinateurs et téléphones à disposition pour faire les démarches
  • Recherche de solutions concrètes : logement – avocat – travail……
  • Groupes de paroles
  • Prise en compte de toutes les conséquences des violences : physiques, psychiques, sociales, économiques et juridiques
  • Accompagnement dans les démarches
  • Lutte contre l’isolement des victimes
  • Accompagnement du dispositif Téléphone Grave Danger

Qui ? et où autour de moi ?

  • 3919  violences femmes infos numéro national : du lundi au vendredi de 9h à 22h / samedi et dimanche de 9h à 18h
  • Les associations d’aide aux victimes
  • Assistante sociale d’un centre social de proximité, d’une mairie
  • Conseillère conjugale du Centre de Planification et d’Education Familiale (CPEF)
  • Maison des femmes
  • Citad’elles
  • Maison de la soie
  • Les référentes départementales

Acteurs du réseau : besoin accompagnement juridique

Actions

  • Connaître ses droits et les procédures
  • Écoute, information, orientation
  • Assistance et défense des intérêts de la victime en justice
  • Lutte contre les discriminations
  • Permanence juridique

Qui ? et où autour de moi ?

  • Avocat : représente la victime dans la saisie d’un Juge dans le cadre d’une procédure judiciaire : demande d’Ordonnance de Protection ou demande de divorce.
  • Juriste : aide à préparer un dépôt de plainte, à réunir les pièces nécessaires en fonction de la demande, à la constitution du dossier d’aide juridictionnelle. Les plaignants dont les ressources financières sont insuffisantes peuvent bénéficier de l'aide juridictionnelle : l'Etat peut prendre en charge la totalité ou une partie des frais de procédure (honoraires d'avocat, rémunération d'huissier de justice, frais d'expertise, etc. ). Cette aide est directement versée aux professionnels de la justice et dépend en politique pénale des revenus de la victime.Toutefois, il importe de noter qu'en cas de divergence d'intérêts ou si la procédure oppose entre eux les conjoints ou partenaires ou les personnes vivant habituellement au foyer, on ne tient pas compte de leurs ressources.
  • CNDIFF Centre National d’information sur les Droits des femmes et des Familles : réseau national de proximité spécialisé. www.infofemmes.com
  • INAVEM Institut National d’Aide aux Victimes et de Médiation: réseau d’associations généralistes d’aide aux victimes d’infraction pénales. 08 842 846 37 7jrs/7 9h-21h www.inavem.org
  • Point d’accès au droit
  • Les avocats spécialisés : l'Ordre des avocats du tribunal de grande instance du département
  • La maison de l’avocat
  • Maison de la justice et du droits : consultation gratuite sous condition de ressources
  • Dans les mairies : consultations juridiques gratuites
  • Professionnels du bureau de l’aide aux victimes
  • Ligne téléphonique de consultation juridique gratuite du Barreau de Paris

Acteurs du réseau : besoin démarches judiciaires

Actions

  • Intervention au domicile dans les situations de flagrant délit
  • Recueil de la plainte
  • Enregistrement de la main courante
  • Enregistrement du procès-verbal de renseignement judiciaire
  • Transmission de la plainte déposée au du Procureur de la République
  • Direction de l’enquête et poursuites éventuelles

Qui ? et où autour de moi ?

  • Commissariat de police de proximité
  • Gendarmerie de proximité
  • Service de police ou de gendarmerie spécialisé dans le traitement des violences au sein des couples et des violences intra familiales : BLPF Brigade Locale de Protection de la Famille  ou le GELVIF Groupe d’Enquête pour Lutter contre les Violences Intra Familiales.
  • Juge aux affaires familiales
  • Parquet
  • CRIP : Cellule de Recueil des Informations Préoccupantes

Acteurs du réseau : besoin santé

Actions

  • Écoute
  • Soins
  • Certificats médicaux

Qui ? et où autour de moi ?

  • Médecin généraliste
  • Sage-femme
  • SAMU
  • Maison médicale de garde
  • SOS médecin
  • PASS : Permanence d’Accès aux Soins de Santé
  • MDM : Médecin Du Monde
  • Unité de victimologie
  • Les Unités Médico-Judiciaires (UMJ) ou pôle de référence d’accueil des femmes victimes de violence
  • Centre de Planification et d’Education Familiale (CPEF)
  • Urgences générales
  • Urgences gynécologiques
  • UAED : Unité d’Accueil des Enfants en Danger

Acteurs du réseau : besoin soutien psychologique

Actions

  • Écoute
  • Prise de conscience de la gravité des faits, des conséquences des violences
  • Pédagogie des mécanismes de l’emprise
  • Compréhension de ses propres comportements
  • Méthodes thérapeutiques pour inverser la culpabilité
  • Aide à la reconstruction de la personne
  • Travail sur l’image de soi
  • Traitement du psycho traumatisme
  • Traitement de la dépression

Qui ? et où autour de moi ?

  • Psychiatre
  • Psychologue
  • Associations aide aux victimes
  • Pôle de référence accueil des victimes de violences
  • Institut de Victimologie
  • Psychologues en commissariat
  • Psychologues associatifs

Acteurs du réseau : besoin démarches sociales - logement

Actions

  • Aide la victime à effectuer les démarches nécessaires : santé – juridiques – judiciaires – sociales – de logement
  • Prise en compte de la situation des enfants et éventuellement de l’auteur des violences (à orienter vers un autre assistant social)
  • Recherche de solution les moins dé-socialisantes
  • Aide à recouvrer son autonomie
  • Recherche de place dans un centre d’hébergement et de réinsertion sociale

Qui ? et où autour de moi ?

  • Assistante sociale : du département, de l’école, de la mairie, d’une association, du commissariat ou de la police
  • Conseillère conjugale du Centre de Planification et d’Éducation Familiale